top of page
rob wright.

Jouer à des jeux. Revue des jeux. Jeux de démonstration. 

Rob est un grand fan de jeux de société, tout comme nous ! Il écrit également des critiques pour Zatu et des démos de jeux aux Expos. Comme il s'agit d'un chemin que certains joueurs aimeraient emprunter, j'ai pensé que son parcours vous intéresserait. Alors, prenez un verre, installez-vous dans votre siège le plus confortable et découvrez comment passer à l'étape suivante dans le jeu !

rob.jpg

Tout d'abord, pourriez-vous parler un peu de votre expérience dans les jeux ?

 

Aussi loin que je me souvienne, je suis un joueur depuis que je suis assez vieux pour tenir un dé et ne pas le mettre dans ma bouche... ou du moins l'avaler. J'avais l'habitude de regarder avec envie les jeux dans les catalogues et les vitrines des magasins de jouets, voulant désespérément des choses comme Crossfire et Tin Pan Alley, mais ce qui m'a vraiment commencé, c'est de trouver les vieux jeux de Waddington comme Spy Ring ou Blast Off dans les brocantes et de jouer à Escape From Colditz - c'était un véritable précurseur des jeux de créateurs modernes, avec son jeu asymétrique, sa limite de temps, ses multiples chemins de victoire et son plateau vraiment complexe.

 

Oui, j'ai aussi adoré Escape from Colditz. Qu'est-ce qui vous a amené à ce passe-temps à l'âge adulte ?

 

En vieillissant, j'ai pris goût à des jeux comme Talisman et Space Crusade, mais aussi à des RPG comme Call of Cthulhu et Traveller... J'ai laissé tomber Donjons et Dragons. Mon intérêt a ensuite diminué pendant environ une décennie jusqu'à ce qu'un ami au travail me présente Gloom il y a environ huit ans. Puis j'ai réalisé que j'avais raté environ une décennie de jeux vraiment intéressants ! Un autre ami m'a présenté Heroclix et je suis allé à ma première convention de jeux, UKGE 2014, entrant dans le tournoi ouvert Heroclix - j'étais horrible, mais j'aimais l'ambiance de la convention et je voulais juste plus... peut-être pas plus Heroclix (bien que j'aime vraiment l'ensemble War of Light), mais certainement plus de jeu !

 

En parlant de conventions, je vous ai entendu des démos de jeux pour un éditeur. Dites-nous en plus à ce propos?

 

Quand UKGE a commencé à se développer, je me suis retrouvé à faire plus d'errance qu'à jouer, et je voulais vraiment jouer plus, alors je ne savais pas trop quoi faire à ce sujet. Quoi qu'il en soit, quelqu'un a posté une annonce sur la page Facebook de Noble Boardgamers of Huddersfield à propos de faire un travail de démonstration pour ce qui était alors Esdevium (maintenant Asmodee) - j'ai envoyé un e-mail en pensant « pourquoi pas ? La pire chose qui puisse arriver, c'est rien du tout. Peu de temps après, j'ai reçu un appel de leur part – il s'est avéré que c'était un entretien téléphonique, bien que probablement le plus agréable que j'ai eu car tout était à propos des jeux ! J'ai été inscrit dans les livres et UKGE 2017 a été mon premier événement en tant que démo - parlez de baptême du feu ! Après cet événement, j'ai été accro.

 

Le fait d'être un démo est que la plupart du temps, vous ne jouerez pas au jeu ; au lieu de cela, vous hébergerez le jeu ou les jeux - vous pourriez avoir plusieurs jeux en même temps avec différents groupes de personnes jouant. Lorsque vous êtes hôte, c'est votre travail de vous assurer que tout le monde bénéficie de la meilleure expérience de jeu possible, qu'il gagne ou qu'il perde. Vous les guidez à travers les règles, les guidez à travers les premiers tours, suggérez des mouvements aux joueurs qui ne sont pas sûrs, puis *cliquez* - ils comprennent, et c'est là que vous savez qu'ils vont s'amuser. C'est vraiment un sentiment formidable de voir cette prise de conscience sur leur visage.

 

Depuis lors, j'ai joué à Waterstones, Pokemoned à Smyths, Forbidden Sky'd à Ally Pally, Eastern Wondered à MCM et j'ai passé un bon moment à le faire. J'ai également rencontré de très bonnes personnes et me suis fait des amis en cours de route, ce qui a rendu un peu pénible la perte de toutes les conventions et des sessions de démonstration en magasin à cause du verrouillage. La technologie est une chose merveilleuse, et nous avons trouvé de nouvelles façons de jouer et de nous rencontrer via tous ces différents sites de vidéoconférence. La vie de jeu trouve un moyen!

 

Sérieusement, je ne saurais trop recommander les démos - j'en suis arrivé au point où je pense que j'aime plus faire des démos que jouer à des jeux !

 

Ça a l'air génial ! Quels sont vos cinq meilleurs jeux en ce moment ?

 

À l'heure actuelle? Je suppose que ces moments déterminent en quelque sorte le type de jeux auxquels je peux jouer, mais voici, dans l'ordre inverse :

 

5.Villes sous-marines: Je veux vraiment jouer avec d'autres personnes - je l'ai eu juste avant le confinement - mais il a une très bonne (et difficile) option solo. C'est du placement de travailleurs, Jim, mais pas tel que nous le connaissons. Vous essayez de construire une ville sous-marine (naturellement) et pour ce faire vous jouez des cartes pour utiliser des actions sur le plateau. Si les couleurs correspondent, vous pouvez également utiliser ou conserver la carte. Construction de tableaux, placement de travailleurs et tout le varech que vous pouvez manger (s'il vous plaît, plus de varech).

 

4.Petites villes: Un autre avec une très bonne version solo et une ville à construire. Ici, vous obtenez un peu une ambiance Tetris – placez les ressources sur votre plateau 4 x 4 dans le bon ordre et le bon modèle pour construire des bâtiments comme des chalets, des fermes et des tavernes… ça alors, les pubs me manquent. Lorsque vous ne pouvez plus placer de ressources, le jeu se termine et vous totalisez votre score. Il a l'air sympa, il est facile à apprendre et a de jolis petits animaux que vous pouvez choisir d'ignorer.

 

3.Éclats d'infini: J'adore les constructeurs de deck, et c'est ma référence pour un PvP rapide qui a le potentiel de s'aggraver très rapidement. C'est un peu comme Star Realms, mais peut être joué avec plus de deux, a des composants plus agréables et possède un petit mécanisme soigné appelé maîtrise qui vous permet d'augmenter les capacités de vos cartes au point où vous pouvez tirer sur vos adversaires.

 

2.Tavernes de Tiefenthal: J'adore Quacks, mais le plus jeune s'est vraiment amusé à ce jeu de construction d'un meilleur pub - ça alors, les pubs me manquent. Il mélange la construction de ponts, le dessin de dés et le placement des ouvriers et dispose de belles planches de taverne évolutives avec lesquelles jouer. Il a également quatre extensions prêtes à l'emploi, donc c'est aussi un très bon rapport qualité-prix.

 

1.Base spatiale: après le confinement, le premier jeu auquel je veux jouer estDune. Quand mes amis me reparlent, je veux jouer à Space Base. J'adore le tuck and roll, tout le monde a un mécanisme de go de ce jeu - c'est juste du pur plaisir. J'ai aussi l'extension pour «déverrouiller» (oui, ça se joue comme un jeu hérité sans avoir à jeter 50 £ de jeu sur le feu une fois que c'est fait), alors peut-être que je ne devrais pas trop m'impliquer lors de ma première partie de Dune…

 

Ha ha ! Que voyez-vous dans le futur ? Quelle est la prochaine pour vous?

 

En plus d'aliéner tous mes amisDune, j'ai vraiment hâte de faire à nouveau une démonstration, mais aussi de relancer des sessions de jeu locales - je suis un peu un missionnaire du jeu de société et j'organise quelques sessions de jeu de société gratuites dans la région de Bradford-Halifax – Je prends un tas de jeux avec moi et si quelqu'un veut jouer, je vais les configurer et leur en parler. Parfois, je joue aussi, mais il s'agit plus d'impliquer des gens qui ne l'auraient pas fait auparavant. J'aime garder les choses agréables et décontractées - il y a une tendance à ce que ce passe-temps semble un peu inaccessible et, oui, vous pouvez avoir des gardiens, comme dans n'importe quel fandom. Je veux que tout le monde joue les bonnes choses. J'adorerais mettre en place quelque chose de plus permanent à Shipley (Bradford a maintenant un Geek Retreat, donc je ne veux pas marcher sur l'un de leurs adorables orteils), mais à petits pas, hein ?

 

Cela semble brillant. Bonne chance avec ça. Quel concepteur de jeu aimeriez-vous le plus avoir pour la soirée jeux et pourquoi ? 

 

Wolfgang Warsch, indéniablement : il est microbiologiste le jour, créateur de jeux la nuit et beau mec en plus - ce qui fait de lui le Brian Cox du jeu de société et de la microbiologie ! Il a créé des jeux assez variés, à la fois coopératifs et compétitifs – ce serait formidable de se mettre sur sa longueur d'onde. Trouver?

 

Ha ha ! Cela ressemble à une bonne nuit ! C'était super de discuter avec Rob. J'espère rencontrer à une expo un jour bientôt! Rob dirige le club The Tabletop Gaming Ramblers que vous pouvez trouver ici alors pourquoi ne pas passer un jour où nous pourrons dire bonjour ! Il y contribue égalementpodcast, vaut bien une écoute !

bottom of page